Es-tu un(e) psychopathe ? Les signes qui le prouvent

par | 27 Juil 2015 | Mais que fait la police ? | 0 commentaires

Psychopathe ?

Moi, non !

Ce n’est pas possible, je suis loin d’être un(e) « serial killer », je n’ai d’ailleurs jamais tué personne (même si parfois, l’envie ne me manque pas).

Alors psychopathe ou pas  ?

  • L’idée d’éclater ton patron (qui te refuse pour la dixième fois une micro-augmentation) contre le mur.
  • L’idée d’apprendre au chat (qui vient de planter ses griffes sur toi) à voler.
  • Le sourire en coin quand tu apprends que la pétasse ou le connard (qui vient de te voler ton job) vient de se faire virer.

Voilà des signes clairs, tu es un(e) psychopathe

On continue ?

Entrons dans les détails qui font de toi un(e) psychopathe.

1/ Le charme débordant

Tu uses et abuses de ton pouvoir d’attraction. Ton charme et ton charisme sont tes meilleures armes pour arriver à tes fins, avec un sourire ravageur et de grands yeux de biche personne ne peut te dire non.

2/ Manipulateur

Loin du gros lourd, la finesse est ta botte secrète pour emmener les gens là où tu veux, sans même qu’ils s’en rendent compte. Tu aimes jouer avec les pions et tirer les ficelles.

3/ Toujours raisons et jamais tort

C’est bien connu, tu as toujours raison même quand tu as tort. D’ailleurs, ton aplomb te poses au-dessus de tout soupçon.

4/ Tu n’apprends pas de tes erreurs

Normal, puisque tu n’en fais jamais.

5/ Du rire aux larmes

Comédien à la façon Dr Jekyll et Mr Hyde, tu peux passer de l’un à l’autre en un claquement de doigts, en fonction de chaque situation. Il faut savoir s’adapter pour survivre.

6/ C’est toujours la faute des autres

Tu joues en sous-marin, alors quand il y a faute, c’est forcement celle des autres. Hors de question de se faire prendre, les autres sont faits pour ça, non ?

7/ Ne perds jamais

Puisque c’est toujours la faute des autres qui trichent, tu ne peux pas perdre.

8/ La culpabilité, connais pas.

C’est vrai à quoi bon s’auto-flageller, ça ne sert à rien. La culpabilité ne sert décidément qu’aux faibles.

9/ Couches tard

Chaque soir, les heures défilent avant d’aller te coucher, tu es un couche tard. Attention une étude australienne de l’Université de Sydney révèle, que si tu te couches tard, il y a sûrement un psychopathe au fond de toi !

10/ Le passé

Les chercheurs ont découvert que les psychopathes utilisent bien plus le passé que le présent. Arrête de raconter les histoires passées.

11/ Affirmations de cause à effet

Parce que tu es parfait, pour que les autres n’aiment que toi, tu as beaucoup plus recours à certains mots comme « parce que » et « pour que » comme les chercheurs de l’University of Bristish Columbia l’ont découvert.

12/ Ton métier ne fait pas partie de cette liste

Aide-soignant, infirmier, thérapeute, artisan, métiers de la beauté (coiffeur, esthéticienne), travailleur social, professeur, artiste, médecin, comptable.

Ton métier ne fait donc pas partie du palmarès des professions qui comptent le moins de psychopathes  selon le magazine Time. Il se peut donc que ton job fasse de toi un psychopathe.

13/ Le ou la meilleur(e)

C’est une évidence, tu es forcement mieux que les autres.

Le signe en plus

Tu écoutes Saez les soirs de déprime, mais enfin là, c’est peut être pas être psychopathe mais juste masochiste (ou les deux).

Ou nous dire quel psychopathe sommeil en toi  ?
Les commentaires sont là pour toi 😉